Plantes grasses

Feuilles d'aloe vera en ruine

Feuilles d'aloe vera en ruine


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Question: aloe vera


Bon après-midi. Mon Aloe vera, après l'arrivée de la neige en Ligurie, avait les feuilles gelées que j'ai coupées en enlevant la partie des feuilles ruinées. Maintenant, il a une partie des racines qui montent vers l'extérieur du vase ... Je peux le transplanter dans un vase plus grand, dans ce saison? merci beaucoup pour vos conseils, Anna

Feuilles d'aloe vera en ruine: Réponse: aloe vera


Chère Anna,
vous avez très bien fait de tailler les feuilles en ruine de votre aloès, en fait souvent les souches de végétation gâtées par le gel ont tendance à pourrir, devenant un véhicule de champignons et de bactéries pour toute la plante, qui peut être sérieusement ruinée; il est maintenant temps de rempoter, en fait cette opération doit être effectuée à la fin de l'hiver, mais comme les racines de votre plante ont maintenant rempli le pot et ne trouvent plus d'espace, il est pratique de le rempoter immédiatement. Choisissez un beau vase, légèrement plus grand que le précédent, et remplissez-le d'une bonne terre neuve, très douce et bien drainée; si dans la pépinière vous ne trouvez que le sol universel, mélangez-le avec du sable ou de la pierre ponce, pour augmenter le drainage. Étant donné que la plante est déjà dans une végétation printanière complète, lors du rempotage, elle évite de casser excessivement le pain de terre autour des racines, pour éviter un stress excessif pour la plante.
Une fois l'aloès rempoté, attendez au moins une semaine avant de l'arroser à nouveau, et seulement dans environ un mois, recommencez avec les fertilisations de printemps, à approvisionner tous les 15-20 jours. L'aloès est une plante succulente, et aura donc besoin d'un engrais adapté aux plantes succulentes ou succulentes, pauvre en azote et riche en potassium.
Évitez de fertiliser pendant les mois d'hiver et d'arroser.
Comme pour la plupart des plantes succulentes, l'aloès n'a également besoin d'être arrosé que lorsque le sol est complètement sec, afin d'éviter absolument la stagnation de l'eau, sinon le début de la pourriture, qui peut rapidement ruiner la plante entière .
Placez votre aloès dans un endroit bien éclairé, mais avec quelques heures par jour de soleil direct, surtout aux heures les plus chaudes de la journée. L'hiver dernier a été décidément très rigide, même dans les zones qui traditionnellement ne doivent pas résister à des gelées intenses et prolongées; dans de tels cas, il est conseillé de toujours garder le tissu à portée de main, pour couvrir rapidement les plantes si nécessaire. Sur le marché, il y a de belles casquettes en non-tissé, même déjà équipées de lacets sur le fond: avec ces casquettes, il est possible de couvrir une plante en cinq minutes, afin de la protéger des gelées ou de la neige les plus intenses.
Dans des régions comme la Ligurie, qui ont la chance d'avoir des hivers doux, on ne prend généralement pas la peine de couvrir les plantes pendant l'hiver; il arrive cependant de plus en plus souvent que les saisons soient imprévisibles et que les températures minimales ou maximales soient très différentes de celles auxquelles nous sommes habitués depuis des décennies. Pour cette raison, je vous conseille, à l'automne, de préparer du tissu ou une capuche en tissu non tissé, à conserver sur une étagère, et à n'utiliser que si nécessaire, dans des cas comme les semaines de février 2012. Après tout, le tissu n'expire pas, il ne se détériore pas, il reste inchangé pendant des années, et surtout il ne coûte pas des sommes astronomiques, et si nous devions avoir des hivers doux au cours des 10 prochaines années, eh bien, votre intissé attendra tranquillement l'année fatidique avec de la neige fin février.